Doc + questions - La mobilité sociale en France : évolution

Publié le par S Arnaudin

Un article du monde.fr : La mobilité sociale régresse en France + Questions

Publié dans Pour s'entraîner

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LUSINE 20/02/2015 01:32

1-selon les auteurs, la mobilité intergénératinnelle est tres differentes d'un pays à un autre . les pays riches disposent d'une mobilité plus forte que celle des pays pauvres . Mais il existe aussi des inégalités entre pays riches . "les pays nordiques disposent d'une mobilité assez forte ". la mobilité intergénérationnel est très faible France selon l'enquete de 1993 a 2003 elle a fortement regréssé.
2-La mobilité intergénérationnelle mesure la capacité d'un société a échapper au determinisme social cela signifie quand fonction de l'éducation et de la dotation des enfants une génération peut echapper au determinisme c'est a dire ne pas correspondre aux critères du determinisme soit aux differents choix de vie (etudes , conjoint ) en fonction de sa place dans la société.
3-les facteurs du determinisme sociale sont les revenus de la familles , l'éducation, la socialisation , le capital culturel et sociale.
4-le systeme éducatif élitiste designe toutes les grandes ecols renomé de france " les ecoles le plus prestigieuse" . C'est l'école des meilleures souvent seul les enfants disposant d'un fort capital économique et culturel y sont scrolarisé " seule les enfants issuent d'un millieux cultivé et favorisé passe la barrières de la sélection ". ils forment une jeunesse dominante seule les meilleure pense y acceder laissant les autres soit les peu doté en capitale economique et culturelle hors du sytème . on distingue donc les dominants et les donminés . A l'exemple des prepas qui frabriquent une jeunesse faite pour réussir en toutes circonstances .
5 - les solutions proposé sont nombreuses . Dans un premiere tant l'OCDE préconisent de consacrer 0.13% du PIB par ans à l'éducation prioritaire. Un autre moyen serait d'envisager la scrolarisation des l'age de 2 ans ensuite l'E tat devrait consacrer plus de fons a l'école primaire et ils faudrait aussi envisager une education moins élitise ainsi beaucoup plus d'étudiant pourraient avoir accès à ses ecoles.

S Arnaudin 21/02/2015 19:57

question 2 le déterminisme est à revoir, l'idée est ici de reproduire le statut social de son milieu d'origine.
question 5 que serait un système moins élitiste ?
des efforts pour justifier attention à l'orthographe

sarafina miatti 17/02/2015 02:43

1) La mobilité intergénérationnelle en France est faible en effet de 1993 à 2003, la mobilité sociale a sensiblement régressé en France.
2) La mobilité « intergénérationnelle » mesure la capacité d'une société à échapper au déterminisme social. C'est-à-dire la mobilité intergénérationnelle est une évaluation en comparant la position sociale d'un individu à l'âge adulte à celle de son père . Elle permet de voir si une société est mobile ou immobile soit définit par un déterminisme social . On peut le savoir grâce au résulta de la mobilité intergénérationnelle qui peut être ascendante(si l'individu à une position plus élevée que son père ) ou descendante( si l'individu à une position équivalente à celle de son père ) .
3) Les facteurs du déterminisme social le niveau d'éducation de la famille , les revenue de parent et les richesses de la famille
4) Un système éducatif élitiste est un système qui promouvoit et qui est avantageux qu'aux enfants des élites c'est-à-dire aux enfants des classes supérieurs qui est une classe fermée et dont les nombre individus est faible et qui est une classe définit principalement par des revenus élevés un niveau d'éducation élevé et des richesses élevé . En bref un système rigide et hiérarchiser par un processus de sélection rigoureux dont ne ressortent que les meilleurs . Certes ce système produit des individus intelligents qui forme la classe dirigeante mais laisse le reste de la population dans un sentiment de frustration et d'abandon . C'est un système contre-productif
5) Les solutions pour réduire le déterminisme social sont nombreuses . L’État peut augmenter ses dépenses dans l'éducation plus précisément augmentée les moyens des écoles primaires car elles sont la case de départ des futurs adultes . Il est donc primordial dès le début de réduire les inégalités entre individus en aidant les individus les plus modestes . Ou encore favoriser l'école à partir de deux ans .

S Arnaudin 18/02/2015 14:45

Question 3 : les facteurs du déterminismes, il faut approfondir, faire référence à davantage de notions : socialisation, capital culturel....
Question 4 qui promouvoit ou promeut ?
une classe sociale ne se réduit pas à un niveau de ressources et de richesses - attention ! à revoir
Bon travail mais surveillez l'orthographe !