Exercices Classe de Terminale Etude de document

Publié le par S Arnaudin

Publié dans Pour s'entraîner

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ATTY NAZAIRE 26/11/2017 18:01

Ce document est un tableau statistique représenté sous forme de graphique.
Plusieurs sources sont à la base de cette représentation graphique. Nous pouvons identifier le Programme des nations unies pour le développement (PNUD), de plus la revue algérienne d'anthropologie et de sciences sociales peuvent aussi être une référence pour ce document datant de 2011. Nous observons un contraste entre l’Indicateur de développement humain (IDH) et la croissance du Produit intérieur brut (PIB) par habitant sur une période allant de 1970 à 2010.

Au bout de quarante ans sur la période 1970-2010 on constate que l'IDH à connu une augmentation (sans défaillance) de 70% (170-100) contrairement au PIB/hab qui n'a augmenté que de 60% (160-100) et qui à enregistrer de nombreuse fluctuations .
Néanmoins on peut identifier 3 phases concernant ce PIB/hab.

Un chute considérable en 1972 qui enregistre un taux moyen du PIB/hab équivalent à -14% qui sera vite rattrapé par une période de forte croissance (1973-1985) où nous observons un taux moyen égale à +35%.

Par la suite nous observons une période de forte crise économique allant de 1987 à 1994. Sur cette période de 7 ans un taux de -19% peut être observé pour ce même indicateur.

Par la suite de 1995 à 2010 le PIB/hab connaît de nouveau une croissance et à un taux positif égale à +38.

Ainsi on peut dire que ces fluctuations économique, à long terme du PIB par Habitant , n’ont pas eté un frein pour le développement humain de L'Algérie car comme nous le montre la courbe il a connu une évolution très positive.
Pour compléter ce graphique et pour mieu comprendre le déroulement de la croissance économique d'Algérie en 2012 Ahmed Bouyacoub propose une étude "quel bilan ? " datant de 1962 à 2012.

S Arnaudin 26/11/2017 18:22

Pourquoi un tableau statistiques ? Cette précision est elle vérifiée et nécessaire ?
Source : un graphique élaboré d'après les données du PNUD , extrait d'un article d'Ahmed Bouyacoub écrit en 2012 et paru dans la Revue algérienne de d'anthropologie et de sciences sociales.
Sont représentés dans ce graphique, l'évolution en indice de l'idh et du PIB/hab de l'Algérie entre 1070 et 2010, base 100 1970. L'IDH est l'indicateur de développement humain élaboré par le PNUD, Le PIB /Hab mesure le niveau de vie d'une population et constitue un indicateur de l'IDH.
Vous n'avez pas à donner les 1ers constats lors de la présentation du document.
A long terme : une hausse de 70% de l'IDH de 55 % du PIB/Hab, mais pas de fluctuations ici ! parlez de croissance irrégulières.
Différentes phases quant à l'évolution du niveau de vie mesuré par le PIB/hab :
1 1971-1984, phase de croissance rapide + 40%
2. 1984-1994, phase de déclin , le PIB/hab est à l'indice 110 en 1994
3. depuis 1994, le niveau de vie s'accroit à nouveau passant de l'indice 110 en 1994 à l'indice 155 en 2010
Conclusion IDH et Niveau de vie de la population algérienne ont augmenté entre 1970 et 2010? néanmoins si l'IDH connait une croissance régulière, ce n'est pas le cas du PIB/hab entre 1984 et 1994 (période de guerre civile) ainsi si le PIB/hab est une composante du calcul de l'IDH malgré son déclin durant 10 ans, l'IDH de l'Algérie a continué à croitre.

ATTY NAZAIRE 26/11/2017 18:00

Doc 2 réponse de Nadia ATTY NAZAIRE TES
Ce document est un tableau statistique représenté sous forme de graphique.
Plusieurs sources sont à la base de cette représentation graphique. Nous pouvons identifier le Programme des nations unies pour le développement (PNUD), de plus la revue algérienne d'anthropologie et de sciences sociales peuvent aussi être une référence pour ce document datant de 2011. Nous observons un contraste entre l’Indicateur de développement humain (IDH) et la croissance du Produit intérieur brut (PIB) par habitant sur une période allant de 1970 à 2010.

Au bout de quarante ans sur la période 1970-2010 on constate que l'IDH à connu une augmentation (sans défaillance) de 70% (170-100) contrairement au PIB/hab qui n'a augmenté que de 60% (160-100) et qui à enregistrer de nombreuse fluctuations .
Néanmoins on peut identifier 3 phases concernant ce PIB/hab.

Un chute considérable en 1972 qui enregistre un taux moyen du PIB/hab équivalent à -14% qui sera vite rattrapé par une période de forte croissance (1973-1985) où nous observons un taux moyen égale à +35%.

Par la suite nous observons une période de forte crise économique allant de 1987 à 1994. Sur cette période de 7 ans un taux de -19% peut être observé pour ce même indicateur.

Par la suite de 1995 à 2010 le PIB/hab connaît de nouveau une croissance et à un taux positif égale à +38.

Ainsi on peut dire que ces fluctuations économique, à long terme du PIB par Habitant , n’ont pas eté un frein pour le développement humain de L'Algérie car comme nous le montre la courbe il a connu une évolution très positive.
Pour compléter ce graphique et pour mieu comprendre le déroulement de la croissance économique d'Algérie en 2012 Ahmed Bouyacoub propose une étude "quel bilan ? " datant de 1962 à 2012.